Comment s’y prendre pour choisir un mousseur à lait de qualité ?

Le mousseur à lait est de plus en plus présent dans les ménages français. Il offre bon nombre d’avantages tels que l’utilisation et l’entretien aisés, une meilleure préparation, une diversification des cafés et autres. 

Choisir un bon modèle n’est pas toujours évident en raison des nombreux modèles existants. Quels éléments considérer alors pour choisir un mousseur à lait ?

A découvrir également : Quel beurre choisir pour la pâtisserie ?

Achat d’un mousseur à lait : quels sont les critères importants ?

Plusieurs critères sont à analyser avant d’engager l’achat d’un emulsionneur de lait

Le modèle

Le mousseur à lait offre deux types de modèles, à savoir le modèle manuel et le modèle électrique. Le modèle manuel est un équipement économique qui favorise la transformation du lait en mousse onctueuse, à la main. 

Avez-vous vu cela : Top 10 des meilleurs whisky à savourer en 2023

Toutefois, il n’est pas possible de chauffer le lait avec ce modèle. Un préchauffage est nécessaire avant de lancer la préparation. Certains modèles manuels se servent des piles pour fonctionner. 

Le modèle électrique, encore nommé modèle automatique, est plus onéreux, mais très pratique et confortable. 

Il suffit de mettre la quantité de lait voulue et le mousseur chauffe, puis transforme le lait en mousse. On obtient en quelque temps une mousse onctueuse pour la préparation d’un café spécialisé. 

La contenance de l’appareil

Le volume de lait à faire chauffer et le volume de la mousse à préparer sont deux éléments importants dans le choix de la contenance de l’appareil. Ces deux informations sont souvent disponibles sur la fiche produit de l’appareil. 

Le mode réchauffage pour la préparation de lait chaud ou de chocolat chaud est utilisé pour déterminer le volume de lait. Ce dernier se situe entre 200 ml et 700 ml en fonction des modèles. 

La capacité de préparation « mousse de lait » n’est pas aussi primordiale. Il y a augmentation du volume du lait dans l’appareil en raison de la présence d’air dans la mousse. On utilise généralement le terme « capacité de mousse ». 

Cette dernière se situe entre 100 ml et 350 ml en fonction de la machine. Avec plus de lait, un débordement, hors de la carafe, peut subvenir. Le volume de lait suggéré pour un modèle familial varie de 300 ml et de 150 ml.

Le revêtement et le design

Le mousseur à lait s’intègre parfaitement dans tout type de cuisine avec son design épuré. Généralement, l’extérieur est revêtu de plastique. Cependant, des modèles plus chers disposent d’un revêtement en métal mat chromé ou en inox. 

Les concepteurs désirent apporter une touche d’originalité à ces modèles. Un modèle disposant d’un revêtement antiadhésif est très recommandé pour le revêtement intérieur. Ce type de revêtement offre une facilité d’entretien et de nettoyage. 

Entretenir du mousseur à lait : comment faire ?

L’entretien du mousseur à lait est très facile. Il suffit de se munir d’un liquide vaisselle, d’une éponge non abrasive et d’eau chaude pour nettoyer un modèle revêtit en antiadhésif. 

Les carafes peuvent être enlevées et lavées au lave-vaisselle. Le nettoyage de la base de l’appareil s’effectue avec d’un chiffon humide et d’un chiffon sec. 

Il suffit de couper l’alimentation de la machine. Les modèles compacts avec un poids maximal de 1,5 kg sont facilement manipulables et peuvent être rangés dans un placard.